OUR STORY | L'histoirE

Fondée en novembre 2017, Summertide est une compagnie qui regroupe plus d'une trentaine d'artistes qui proviennent de dix pays différents, afin de pouvoir couvrir les projets artistiques pluridisciplinaires conçus par Sean Hardy, le directeur artistique. La compagnie essaie de s'interroger sur les questions de race, genre, et sexualité en employant toujours un dispositif multilingue. Ces problématiques ne sont pas construites avec but d'y donner une solution universelle: des telles solutions n'existent pas. Par contre, la compagnie examine ses questions d'une prisme d'angles pour pousser le.a spectateur.trice à se repositionner et s'engager dans une empathie radicale.


En 2018, Summertide crée son premier spectacle A Midsummer Night’s Dream de Shakespeare. Irrévérencieuse, excentrique, queer et parfois dérangeante, cette production, jouée en plein air, propose à un public français de découvrir la sensualité du texte de Shakespeare en langue originale. La production présente aussi le texte sous le prisme du genre et des rapports de force entre les sexes, avec une mise en oeuvre de questionnement de frontières en accordant une place important à la musique et à la danse, dont les tonalités jazz colorent le spectacle. 

 

En 2019, la compagnie a produit sa deuxième création, Mary Stuart, moitié conçue par la Cie, l’autre adaptée de la pièce originale du Friedrich Schiller. Deux comédiennes se rencontrent sur un plateau. L'une est anglophone, l'autre française; elles doivent répéter ensemble la pièce de Schiller Marie Stuart. Cette pièce, qui existe en deux versions (rôles et langues inversés), invite à repenser la manière dont la conscience de soi féminine tend à se modeler à travers le regard d'un autre – un autre qui, lui, est toujours masculin. Qu'est-ce que c'est Mary Stuart sans hommes ? Et qu'est-ce que ça implique de jouer l'histoire et son canon de fiction historique attaché dans le contexte de nos jours ? A cette fin, les deux comédiennes sont enfermées dans une lutte de pouvoir brutale, où les différentes vagues de féminisme, les barrières linguistiques, et les personnages des rôles mêmes qu'elles jouent sont militarisés et remis en question.

 

En 2020, Summertide explore l’écriture sur le plateau avec sa troisième création Séismes. Le projet est librement inspiré de après le tremblement de terre de Haruki Murakami, dans lequel il parle des individus qui n'étaient pas présent pour le tremblement de terre à Kobe en 1995, et pourtant ont été affecté par le désastre. Qu'est-ce que ça implique de vivre viscéralement un événement que vous n'avez vécu que tangentiellement ? Et quels types de connexions pouvons nous relier en tant qu'espèce à travers les cultures et les continents ? Séismes est une épopée de rêve en danse-théâtre présentée en japonais, français et portugais, qui traverse les frontières des pays, de l'espace et du temps pour explorer le merveilleux mystère et la complexité de ces questions sans réponse.

Aussi en 2020, Summertide commence à travailler sur sa quatrième production: Concerto, une pièce de théâtre écrite par Ilonah Fagotin. Concerto suit cinq individus, majoritairement queer et POC, qui sont obligés de se débattre avec l'impact que les structures de pouvoir externes ont au coeur de leur groupe. Cherchant à donner une voix à ceux qui sont traditionnellement non représentées sur la scène française, l'histoire se concentre sur le conflit interne généré par les systèmes patriarcaux hétéronormatifs externes (un thème similaire à celui trouvé dans Mary Stuart), dans lequel ces individus doivent exister.

Founded in November 2017, Summertide is a multinational theatre company that brings together more than 30 artists from 10 different countries for the multidisciplinary projects led by artistic director Sean Hardy. The company aims to examine questions of race, gender, and sexuality through a multilingual perspective. Questions of militant or political theatre are raised not with the objective of providing a universal solution to these problems: such solutions do not exist. Rather, the company examines these issues from a multitude of angles in order to challenge the spectator to reconsider their positioning and engage in radical empathy.

 

In 2018, Summertide premiered its first show: an outdoor, mobile, queer version of A Midsummer Night’s Dream, designed to be performed in English for a predominantly non-Anglophone audience. The goal was to allow a non-English speaking audience to discover the sensuality of the Shakespearean text in its original language. The production worked under the prism of the violent gender politics of the play, all while using music (jazz) and dance to bring the meaning of the text into the bodies of both the performers and the audience.

 

In 2019, the company produced its second work, Mary Stuart, a bilingual French-English examination of the a heavy adaptation of the original text by Friedrich Schiller coupled with devised writing. Two actresses meet in a rehearsal room. One is American, the other French. Together, they have to rehearse the famous play by Schiller. This production, which exists in two (language and role-flipped)versions, invites the audience to consider to what extent the feminine self-consciousness is molded by the regard of an Other - an Other who is always male. This two woman show thus asks the question: What is the play Mary Stuart without the men? And what does it mean to interpret history and its canon of historical fiction within the context of today? To this end, the two actresses are locked in a brutal power struggle, where different waves of feminism, language barriers, and the characters of the roles they play are weaponized and questioned.


In 2020, Summertide will premiere its newest creation, Séismes. We began the project with improvisations based around Haruki Murakami’s after the quake. The novel speaks of how individuals who were not present for the traumatic earthquake in Kobe, Japan 1995, yet are peripherally affected by the disaster. What does it mean to viscerally live an event that you only experienced tangentially? And what kind of connections can link us as a species across cultures and continents? Séismes is a dance-theatre dream epic performed in Japanese, French and Portuguese, that traverses frontiers of countries, space, and time to explore the wondrous mystery and complexity of these unanswerable questions. 

 

In 2020, Summertide began work on its fourth production: Concerto, a play by Ilonah Fagotin. Concerto follows five individuals, majority queer and POC, who are forced to grapple with the impact external power structures have at the heart of their group.  Seeking to give voices to those who are traditionally unrepresented on the French stage, the story focuses on the internal conflict generated by external hetero-normative patriarchial systems (a similar theme to that of Mary Stuart) in which these individuals must exist. 

Siret 838 169 985 00028

©2020 SUMMERTIDE COMPANY